Richard Malka Avocat au barreau de Paris et écrivain


Né à Paris en 1968, Richard Malka a obtenu son DEA de droit des affaires en 1991. En 1992, à l’âge de 23 ans, il prête serment au Barreau de Paris. Il commence sa carrière auprès de Maître George Kiejman lorsque ce dernier devient Ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères. Georges Kiejamn fut également l’avocat de François Mitterrand. En 1999, Richard Malka s'intéresse au monde de la presse et se spécialise en droit de la presse. La même année, il ouvre, à Paris, son propre cabinet.


Richard Malka défend des affaires médiatisées

Richard Malka défend des personnalités célèbres, notamment contre le Front National pour l’hebdomadaire Charlie Hebdo ou lors du procès des caricatures de Mahomet. Il est intervenu pour l’affaire Clearstram, et Bettencourt en défendant Maître Georges Kiejman. Il a fait confirmer le licenciement auprès du Conseil des Prud’homme une salariée qui refusait d'ôter son voile à la crèche Baby-Loup. Mais encore, il a assuré la défense de Dominique Strauss–Kahn et Anne Sinclair attaqués par plusieurs journaux. Il est aussi l’avocat de plusieurs journaux et journalistes. BFMTV a réalisé une interview de Richard Malka.


Richard Malka : un auteur d’ouvrages politico-humoristiques

Passionné de bandes dessinées, Richard Malka s'est rapidement lancé dans l’écriture. Parmi ses nombreuses publications, on retiendra, en 2004, la scénarisation d'une saga dessinée par Paul Gillon : « l’Ordre du Cicéron » et la série, « Section financière » avec Andrea Mutti. En 2006, il co-écrit avec Philippe Cohen et Riss (dessinateur) le livre « la Face Karchée de Sarkozy » et en 2011, le scénario des « Pieds Nickelés » avec Luz et Ptiluc. Il a publié avec Juan Giménez, « la saga de science-fiction », puis, « la face cashée de Marine le Pen » avec Saïd Mahrane et Riss. Enfin, en 2018, il vient de publier le roman « Tyrannie ».

richard malka